Notre mobilisation se poursuit en cette rentrée 2022-23

Après cette pause estivale, la SCIC KEJAL relance son appel à mobilisation face à la décision de France Compétences de ne pas renouveler la certification Entrepreneur-e de projet éco-responsable, social et solidaire.
Cette décision a des conséquences importantes pour la continuité et la reconnaissance des formations CREOPSS dispensées en Bretagne et du parcours EVEIL dispensé en Ardèche.

Des centres de formation et des projets entrepreneuriaux de proximité

Rappelons qu’il s’agit de former et de qualifier de futur-e-s entrepreneur-e-s inscrit-e-s dans des démarches d’économie sociale, solidaire, local et écologiquement responsable pour le développement de projets économiques et locaux ancrés sur les territoires.

Rappelons aussi que ces formations sont proposées par des centres de formation de proximité, ayant développé depuis plus de 10 ans une pédagogie spécifique et adaptée aux besoins de petites et moyennes entreprises de l’économie sociale et solidaire, dans un processus articulant montée en puissance des compétences de l’entrepreneur-e et le projet à créer sur le territoire local.

Et enfin, rappelons que cette certification a été enregistrée de 2017 à 2020 et que 78% des personnes certifiées ont développé leur projet professionnel grâce à leur formation.

S’unir et défendre une formation professionnelle alternative

Ce refus est démonstratif d’une procédure d’enregistrement peu explicitée, dans un registre de normes réducteur, laissant peu de place à des parcours qualifiants sortant des sentiers traditionnels, et excluant, par le fait, l’accès à des métiers, des emplois, des univers professionnels innovants et différents.
Il s’inscrit dans la lignée des mesures subies par les centres de formation depuis la mise en place de la réforme de la formation professionnelle dans un déni total de leur impact social et économique.

Pour répondre à cet appel, il est possible :

  • si vous connaissez notre certification, d’envoyer un courrier à partir du modèle type ci-dessous (en personnalisant la partie bleue proposée)
  • si vous soutenez notre désarroi face à la réforme et à ces conséquences pour les centres de formation, notamment les plus petits et non représentés par les principales branches professionnelles : un courriel, un courrier sur format libre avec votre nom -votre structure ou votre métier

Proposition-de-trame-de-courrier-de-soutien à télécharger

Merci pour votre engagement personnel et/ou professionnel.

Liste des signataires au 4 septembre 2022